Forum ISAG | Millennium Global Investments Ltd | Août 2016

.

Où en sommes-nous dans l’ajustement des économies émergentes et quelles implications pour les devises ?

.

Claire Dissaux – Managing Director – Head of Global Economics & Strategy

François Oustry – Managing Director – Head of Investment Solutions Group

Michael D. Huttman – Chairman

Opportunités : différenciation dans l’ajustement des économies émergentes

Depuis la crise financière de 2008, les perspectives et risques des marchés émergents ont été réévalués mais dans le même temps, les actifs de ces pays, en particulier leurs devises, se sont ajustés aux défis structurels. Ou en est-on de l’ajustement des devises par rapport aux fondamentaux et quelles sont les opportunités pour les investisseurs ?

Les économies émergentes doivent faire face à un choc durable sur les matières premières, qui provoque des transferts importants de revenus, à une demande affaiblie des pays développés, et à une pression au désendettement après des années de fortes entrées de capitaux.

L’ajustement passe par une combinaison variable de mesures selon les pays : réformes structurelles, réponses monétaire et budgétaire et dépréciation du taux de change. Dans certaines économies, les taux de change ont été la principale variable absorbant les chocs et nous pensons qu’il y a maintenant matière à différenciation dans la phase finale d’ajustement. Celle-ci devrait plutôt s’effectuer par les budgets et les réformes dans certains pays (par exemple, Mexique, Inde, Indonésie, Brésil, …) tandis que le taux de change a encore un rôle à jouer dans d’autres marchés (par exemple, Chine, Taiwan, Corée, Singapour…).

Risques : en quoi une approche systématique peut-elle protéger une vue fondamentale contre de mauvaises surprises?

Une fois établies les vues fondamentales sur les taux de change émergents, en l’occurrence selon la thématique de différenciation des ajustements en cours dans ces économies, et le degré de conviction attaché à ces vues, il convient alors :

1. d’apprécier le timing et l’intensité avec lesquels le gérant devises peut jouer cette thématique,

2. de protéger la vision moyen-terme par un mécanisme d’auto-assurance contre de « mauvaises surprises ».

Nous illustrerons ce point de vue sur plusieurs devises émergentes en montrant qu’il est possible de développer des approches de couverture dynamique efficaces utilisant des contrats forwards et mariant des vues fondamentales implicites extraites d’un portefeuille discrétionnaire avec un mécanisme de réplication d’options conçus pour résister à des chocs non-prédictibles. Nous montrerons également que l’information contenue dans la dynamique du skew des options sur les devises constitue un très bon complément aux vues fondamentales.

Disclaimer

Millennium Global Investments Limited is authorised and regulated by the Financial Conduct Authority (“FCA”). There can be no assurance that professionals currently employed by Millennium will continue to be employed by Millennium or that past performance or success of any such professional is indicative of such professional’s future performance or success. This information is provided for indicative, educational and illustrational purposes only. This information is provided for information purposes, is intended for your use only and does not constitute an invitation or offer to subscribe for or purchase any of the products or services mentioned. The information provided is not intended to provide a sufficient basis on which to make an investment decision.

Pour tous renseignements complémentaires :
Mme Claire Dissaux – t: +44 (0)20 7663 8900

Contact ISAG : Isabelle Lueder – ISAG-office@isa-gva.org

Comments are closed.

 Haut de page